La créatrice

Portrait créatrice - Atelier TILIN - Bijoux

Mon parcours

A 16 ans, je souhaitais devenir Designer d’objets. Conseillée par mon entourage, je ferai finalement un métier plus sage mais en restant en contact avec des designers produit. Diplômée de l’ICN Business School Nancy, je deviens alors chef de produit chez un éditeur jeunesse parisien. Je débute des cours du soir avec la Mairie de Paris et apprend à concevoir des patrons de couture : l’évasion par la création commence.

Je suis à l’affût d’initiations à différents métiers d’art. J’apprends à réaliser mes idées avec le travail de la terre (sculpture, tournage)   la restauration de meubles,  la couture.

En 2011, je découvre qu’un bijoutier nancéien propose des cours d’initiation à la bijouterie, un métier que je croyais inaccessible mais qui m’attire. Une année marquante, à l’origine de beaucoup de changements.

 

Création Robe de Mariée et des Bijoux

En 2011, c’est le tournant, je réalise la robe de mariée de ma petite sœur et commence une initiation pendant 1 an avec un bijoutier. Après la robe, pourquoi ne pas faire ses bijoux ? On dessine à 4 mains la parure et je pars alors à la recherche de fournisseurs d’argent.

C’est la rencontre avec le matériau. La satisfaction de dompter, assouplir ce métal, d’aboutir à un résultat parfait. Rapidement, le rythme s’accélère, je veux aller plus loin, je teste plein de choses. Je veux tout découvrir, percer tous les secrets.

Je suis des stages de formation au Pôle Bijou (Baccarat). Je dévore les livres des médiathèques sur le sujet : des livres sur l’art, les métiers d’arts qui me fascinent, le design, la nature, la botanique.

Cela s’impose de plus en plus à moi, la passion est trop forte.

 

Fête des plantes médicinales du Haut-du-Tôt 2014

En 2014, je saute le pas. J’ai tellement besoin de créer et d’exprimer mes idées. J’exploite enfin toutes ces compétences inutilisées. L’atelier s’équipe petit à petit et je dessine mes 1ères pièces.

En août 2014, 1ère présentation de mon travail à la Fête des Plantes Médicinales du Haut-du-Tôt : énormément d’encouragements ! Je suis touchée.

Septembre 2014 : j’installe l’atelier face à la basilique dans le vieil-Épinal.

 

separateur

Ce n’est que le début de l’aventure !

Vivez la suite avec moi, en me suivant ici :

Facebook

Instagram

Pinterest

Ou en venant me voir à l’atelier